Bouledogue Anglais

toutouIllustration Bouledogue Anglais – Crayons de couleurs

Le bulldog anglais est un chien de la race molosse. Le Bulldog anglais (littéralement, en anglais, « chien-taureau ») est un chien trouvant naturellement son origine en Grande-Bretagne. Son apparition a été favorisée par le développement d’un sport apparu au xiiie siècle, le combat entre chien et taureau désigné en anglais comme bullbaiting.

Histoire

À la suite de l’interdiction du bullbaiting, en 1835, le bulldog anglais a failli complètement disparaître, jusqu’à ce que des passionnés de cette race se mobilisent pour la sauver, à commencer par M. Bill George qui créa un premier club consacré à la race. Celle-ci fut remaniée de façon à produire un chien équilibré dans son caractère et son comportement. Ainsi le redouté combattant des arènes qui défiait les taureaux représente-t-il aujourd’hui un chien dénué de toute agressivité.

Il est devenu aujourd’hui un modèle d’animal de compagnie.

Aspect

Le Bulldog anglais est l’un des emblèmes les plus fameux du Royaume-Uni. Les babines pendantes sont constitutives du principal trait physique de cette race. Trapu, court sur pattes avec un poitrail imposant, le Bulldog anglais inspire au premier coup d’œil, force et robustesse.

Son poil est court et fin. Sa tête est massive et la truffe est écrasée, le sommet renfoncé vers les yeux. Son museau est retroussé.

Le Bulldog anglais se caractérise aussi par une mâchoire prognathique, les dents du bas dépassant celles du haut.

Enfin les oreilles sont en général petites, hautes sur tête et tombantes.

Cet animal est capable de grandes accélérations à la course, mais est très peu endurant.

Tempérament

Chien à poil lisse, trapu, plutôt près de terre, large, puissant, compact. Tête assez forte par rapport à la taille du chien. La face est courte, le museau large, tronqué et incliné vers le haut. Le corps est court, bien soudé sans tendance à être obèse. Les membres sont forts, bien musclés, athlétiques. L’arrière-main est haut et fort mais un peu plus léger en comparaison de l’avant bâti en force. La femelle n’est pas aussi impressionnante ni aussi développée que le mâle.

Santé

Sa résistance à l’effort et aux fortes chaleurs est limitée : il est déconseillé de le faire courir longtemps et ne sera jamais le compagnon de footing de l’homme.

Le bulldog anglais peut avoir des problèmes au dos. C’est une race propice à l’hypoplasie de la trachée. Les Bulldogs ont parfois le voile du palaistrop long et de la sténose des narines ce qui nécessite une chirurgie corrective. Les vétérinaires qui pratiquent ces chirurgies sont souvent des spécialistes des races brachycéphales.

Outre certaines difficultés d’accouplement, la mise bas pose fréquemment problème en raison de la conformation particulière des chiots (large boîte crânienne) et de l’étroitesse de la filière pelvienne de la mère. La césarienne, indispensable pour la survie des chiots et de la mère, est ainsi réalisée dans 80 % des cas1.

L’entretien se résume à un brossage régulier et à un nettoyage quotidien des oreilles et des plis de la face.

Source : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bulldog_anglais

Royal Canin