Marché aux poissons de Tsukiji / 築地市場 Tokyo – Japon

Tokyo Tsukiji Marche au poisson 6h du matin.JPG 8

Le marché aux poissons de Tsukiji (築地市場, Tsukiji ichiba/Tsukiji shijō?) est le principal marché aux poissons de la métropole de Tokyo et le plus grand marché de gros du monde pour les poissons et fruits de mer1. Il se trouve dans le quartier de Tsukiji, arrondissement de Chūō, à Tokyo. Communément appelé marché aux poissons, on y trouve également des fruits et légumes.

Le volume annuel à Tsukiji a chuté à 570 000 tonnes en 2006, contre environ 800 000 tonnes vingt ans plus tôt4. Tsukiji est concurrencé par les grands supermarchés et les discounts, qui achètent directement aux pêcheurs sans passer par Tsukiji4. En 2013, le chiffre d’affaires quotidien était d’environ 18 millions de dollars, pour 2 900 tonnes de poissons, coquillage et fruits de mer vendus2.

Le Japon consomme annuellement environ 500 000 tonnes de thon de qualité sashimi, dont environ 17 000 tonnes de thon rouge5. Ce type de thon peut atteindre des prix très élevés au marché aux poissons de Tsukiji, lorsqu’il répond à de hauts critères de qualité, notamment lors de la première enchère de l’année, spécialement renommée et élevée, ayant généralement lieu le 5 janvier.

La municipalité de Tokyo a annoncé que des gardes empêcheront les touristes d’assister aux ventes aux enchères de poissons entre le 15 décembre 2008 et le 17 janvier 2009 « car ils photographient au flash et touchent les thons pendant le déroulement des enchères ». La fermeture a finalement été réitérée à plusieurs reprises, et le 10 mai 2010, la zone des ventes aux enchères a été limitée à un quota de visiteurs fixé à 140.

Après le tremblement de terre du 11 mars 2011, la zone des ventes aux enchères a été temporairement fermée aux touristes. Désormais, elle est rouverte, mais les visites sont limitées à 120 personnes (réparties en deux groupes de 60) maximum par jour d’ouverture. Les enchères ont lieu à partir de 5:30 du matin (les visites elles-mêmes durant deux fois 20 à 25 minutes), mais elles ont un tel succès qu’il n’est pas rare de voir des gens faire la queue à partir de 2:30.

Il reste possible de se rendre le matin dans le reste du marché et dans les restaurants de sushis et les petites poissonneries de la rue Uogashi Yokochō (魚がし横丁?) comme le font certains salarymen avant de commencer leur journée de travail.