Cimetière d’enfants – Koyasan Okunoin / 高野山奥の院 / Mont Koya – Japon

Tombes d'enfants

Le mont Kōya (高野山, Kōya-san) est une montagne de la préfecture de Wakayama, au sud d’Ōsaka qui a donné son nom à un complexe de 117 temples bouddhiques.

Le bonze Kūkai (空海) a installé la première communauté religieuse sur ce mont, qui allait devenir le principal centre du bouddhisme Shingon. Situé sur un plateau à 800 m d’altitude entouré de huit sommets, le premier monastère s’est développé pour devenir une ville, Kōya, possédant une université d’études religieuses et plus de cent temples offrant l’hospitalité aux nombreux pèlerins et touristes.

l’Okuno-in (奥の院?), un immense cimetière avec près de 200 000 pierres tombales de samouraïs, de personnalités et de gens ordinaires, sous une forêt de cryptomérias centenaires. Au cœur du cimetière se trouve le Tōrō-dō, le temple des lanternes. On pense que deux flammes y ont brûlé sans interruption depuis un millier d’années. À proximité du Tōrō-dō se trouve le Gobyo, le mausolée de Kūkai, devant lequel viennent se recueillir de nombreux fidèles ;